Sélectionner une page

Utiliser WordPress pour créer un site web

Aujourd’hui,  les blogs sont nombreux sur la toile. Le CMS doit être solide et avoir fait ses preuves pour éviter les complications au moment ou après le développement de votre site internet.

WordPress était destiné au départ à la création de blogs, mais permet maintenant de réaliser facilement un site de présentation personnel ou d’entreprise, des articles de blog, des pages de contact, des fiches produit sur une plateforme de commerce en ligne.

Présentation de WordPress

Une fois votre projet planifié, il faut le mettre en ligne. Quand on parle de CMS open source, on pense immédiatement à WordPress.

Un CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu en français) est une application web qui permet d’éditer de manière simplifiée le contenu d’un site en le séparant de la mise en forme. Cette séparation entre le fond et la forme doit être bien comprise : un CMS n’est pas un outil d’embellissement, il n’oriente pas le design.

WordPress fait partie de la plus puissante catégorie de CMS la plus complexe et la plus lourde. On peut tout faire avec ce type d’application si on y investit suffisamment de temps et d’argent.

Il peut servir à créer un article pour un blog, une page de structure ou une page produit pour un site e-commerce. Ce logiciel gère une base de données et propose une administration simple et intuitive.

Créé en 2003, l’application a depuis connu de nombreuses versions qui ont apporté chacune leur lot d’innovations concernant les thèmes, les widgets, les plugins, l’amélioration de l’interface, la gestion des menus, de l’en-tête du site et du support multisite.

Ses fonctionnalités

Ce logiciel est écrit en PHP, ce qui permet à ceux qui ont de bonnes bases dans ce langage de pouvoir facilement le modifier pour y apporter des fonctions complémentaires.

WordPress propose une multitude de plugins développés par la communauté, ce qui constitue une des grandes forces de l’application. Le site officiel du CMS compte aujourd’hui plus de 25 000 plugins qui permettent l’ajout de fonctionnalités comme la création d’une galerie photo ou la gestion d’une newsletter.

Si vous recherchez une fonctionnalité particulière pour votre site, vous trouverez surement un plugin adapté. Dans le cas contraire, vous pourrez développer le votre et le partager si vous le souhaitez.

WordPress.com vous permet de créer votre blog sans vous occuper de son hébergement ni de son installation. Vous créez votre contenu et tout le reste est géré automatiquement. En revanche, vous ne détenez pas encore le code, il faudra passer par l’installation de thèmes ou de plugins pour effectuer des modifications fonctionnelles.

Un CMS est plus utile pour les sites web qui exigent une mise à jour régulière. Un site vitrine standard qui doit rester en l’état deux ans après sa création n’a pas forcément besoin d’un CMS. Cependant, cette application devient utile par exemple en cas de changement de numéro de téléphone ou d’adresse du prestataire.

Son installation

Mettre en place un serveur

Tout site internet fonctionne en s’appuyant sur un serveur qui envoie les pages à un visiteur qui en fait la demande. Le serveur est un programme chargé d’exécuter le code du site web (en PHP dans le cas de WordPress) pour générer et envoyer la page au format HTML qu’on lit par un navigateur Web (Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari, etc.).

L’utilisation de WordPress nécessite un serveur, dont le plus utilisé pour le PHP se nomme Apache. Ce programme est totalement gratuit et peut fonctionner sur n’importe quel environnement (Windows, Linux ou Mac), mais d’autres sont payants.

Créer la base de données

Après la mise en place du serveur, il faut maintenant créer la base de données pour permettre à  WordPress de stocker les informations spécifiques à votre site.

Ensuite, identifiez-vous avec le login root et un mot de passe vide pour accéder à l’interface de gestion de la base de données. Cliquez  sur l’onglet « Base de données » et choisissez un nom de base de données (par exemple « WordPress ») sur la page qui apparaît. Validez l’opération en cliquant sur « Créer » pour passez à l’étape suivante.

Procéder au téléchargement du CMS

On peut récupérer directement les sources de WordPress sur le site fr.wordpress.org depuis la page d’accueil. Le fichier .zip (ou .tar.gz) contient un dossier intitulé « wordpress » qui doit être décompressé dans le répertoire racine du serveur web.

Dès que le dossier est en place, il faut aller à l’adresse http://localhost/wordpress pour passer à l’étape suivante.

Paramétrer l’installation

Vous tomberez sur une page d’erreur si vous allez directement sur l’URL de votre site. Vous verrez une indication qui mentionne que WordPress nécessite un fichier wp-config.php pour fonctionner.

Vous pouvez créer ce fichier à la main ou cliquez sur le bouton qui vous propose de le créer automatiquement en utilisant les informations de votre base de données. Dans le second cas, il faut que votre serveur web possède les droits d’écriture à la racine de votre site pour produire le fichier.

Accéder à l’interface d’administration

Il est idéal de se familiariser avec son interface avant d’explorer l’ensemble des fonctionnalités proposées par votre CMS. Identifiez-vous avec le nom et le mot de passe fournis pendant la phase d’installation pour accéder à l’interface d’administration via l’URL http://localhost/wordpress/wp-admin.

Utiliser un template responsive

Le template, ou thème, est le modèle graphique qui sert à présenter les contenus (textes, images et video). Il existe des templates pour tous types de sites (immobilier, conseil, médecin, etc.). Le terme « responsive » signifie que le thème est compatible pour une lecture sur les smartphones et tablettes.