Sélectionner une page

Exemple de rédaction WEBTOO : Caisses maladies en Suisse

Voici un exemple de rédaction web rédigée par les équipes Webtoo

En Suisse, le Conseil fédéral ne peut contrôler les assurances souscrites auprès des assureurs qui offrent des complémentaires santé, cela n’entrant pas dans le cadre de leurs compétences.

Les abus lors d’hospitalisation pourraient pourtant conduire à une vaste arnaque pour les usagers de ces assurances.

Le rôle de la FINMA dans la santé

Chargée à la base du contrôle du marché financier et bancaire, la compétence de cette autorité vient d’être étalée au secteur de la santé. La FINMA sera chargée de procéder en amont des contrôles préventifs sur les tarifs des primes d’assurance complémentaires.

Cette mission supplémentaire a été octroyée par le Ministère suisse des Finances. Une circulaire présentant les modalités de contrôle et les moyens d’action dont dispose la FINMA informe les assureurs complémentaire santé sur leurs nouvelles obligations

Cette initiative permettra à court et à long terme de faire faire des économies pour les caisses maladies.

Ce qui va changer pour les assurés suisses

La mise en place de ce dispositif élargira le choix en matière d’établissement hospitalier. Les bénéficiaires pourront opter pour l’hôpital qui leur convient. Le canton de domicile pouvant même prendre en charge à hauteur des tarifs qu’ils appliquent, les coûts d’une prise en charge extérieure au canton.

Cette mesure destinée à mieux gérer les caisses maladies, permettra de faire économiser aux caisses des centaines de millions de franc. Une meilleure répartition de cette manne financière bénéficiera davantage aux assurés.

Rappelons toutefois que la compétence de la FINMA s’arrête aux complémentaires santé tandis que les assurances obligatoires sont contrôlées par l’Office Fédéral de Santé Publique.