Sélectionner une page

Comment structurer son contenu pour les moteurs de recherche ?

Dans cet article nous ne parlerons pas de plan de rédaction ou de mise en forme pour les internautes, mais uniquement des éléments qui permettent aux moteurs de recherche de bien comprendre les informations fournies pas un site et de cerner la ligne éditoriale.

L’objectif est bien évidemment de bien référencer son site internet dans les moteurs de recherche.

Les éléments de structure que lisent les robots

Voici comment se présente le code source d’une page

<title> Structurer son contenu pour les moteurs </title>

<meta name= »description » content= »Une bonne organisation du contenu est capitale pour que les moteurs comprennent immédiatement ce dont on parle »/>

<h1>Le blog de la rédaction seo</h1>

<h2>Fonctionnement des balises ?</h2>

<p> Ici le texte </p>

Les éléments title, description, h1 et h2 sont ces balises qui permettent de structurer le contenu au niveau du code source des pages. C’est aussi à ce niveau que l’on peut optimiser ses textes.

Il faut donc savoir comment utiliser ces balises pour s’assurer une bonne indexation par les moteurs.

Fonctionnement des balises

La balise title : c’est le titre de la page, la première information que va retenir un robot. Le contenu de chaque page doit ainsi correspondre à ce qui est annoncé dans le titre. (Les internautes ne voient pas ce titre, sauf s’ils survolent l’onglet de la page avec la souris.

La balise méta-description : elle représente le texte que l’on voit dans les résultats de recherche (juste en dessous du titre de la page). Cet élément est la deuxième information retenue par les moteurs et doit également être représentatif du contenu de la page.

Les balises « h » : elles représentent les titres et sous-titres dans les articles. La balise « h1 » est la plus importante, car elle peut mentionner le titre d’une rubrique ou d’un article. Les balises « h2 » quant à elles, font mention des sous-titres.

Ainsi, alors que les internautes distinguent le plan d’un texte grâce à des mises en forme telles que la couleur, le gras ou le surlignage, les robots crawleurs se réfèrent aux balises « h » en priorité.

Toutefois, ils repèrent également la mise en forme conventionnelle et l’on peut les aider à lire le contenu en alliant balises HTML, gras, couleurs, sous-lignage, etc.

Conclusion : N’oubliez pas les mots clés

Parler d’optimisation SEO revient à baliser correctement son contenu. Tout bon rédacteur doit donc connaitre l’importance et l’utilité des balises présentes dans le code source afin de créer des titres et sous-titres qui soient à la fois pertinents pour les internautes et les moteurs de recherche. Mais n’oublions pas que le contenu est le roi, qu’il est nécessaire de travailler en amont sur l’analyse des mots clés de votre niche pour que votre site soit le miroir des recherches de vos potentiels lecteurs.

Notre conseil

Ne sous-estimez pas la difficulté d’écrire sous la contrainte d’une bonne hiérarchisation, car présenté comme ci-dessus le travail peut paraitre simple. Mais il n’en est rien.

Toutefois, il est vrai que les plug-ins SEO que l’on peut trouver sur certains gestionnaires de contenu comme WordPress sont très efficaces. N’hésitez pas à les utiliser si vous avez de bonnes connaissances en référencement naturel.

Contactez nous

Tel : 01 84 17 24 38

Agence de référencement Webtoo » Comment structurer son contenu pour les moteurs de recherche ?